Conseils aux candidatsConseils Entretien

JEUNES DIPLÔMÉS – RECHERCHE D’UN PREMIER POSTE : NOS CONSEILS

JEUNES DIPLÔMÉS – RECHERCHE D’UN PREMIER POSTE : NOS CONSEILS

Pour un bon nombre d’entre nous, c’est l’amorce d’un retour à la vie d’avant le confinement, celle qui nous permet de retrouver nos collègues et notre poste de travail, au moins plusieurs jours par semaine pour l’instant.

Mais ce mois de juin marque également l’arrivée sur le marché du travail des jeunes diplômés. Diplôme obtenu cette année parfois sans même avoir passé d’examen, mais diplômé(e) tout de même et non moins méritant(e) !

Que vous soyez à la recherche de votre 1er poste, ou d’une alternance afin de poursuivre votre formation, nous avons eu envie de vous donner un petit coup de pouce ! Vous pouvez bien évidemment aller lire nos précédents posts : « COMMENT PRESENTER SON CV ? » ou « COMMENT REUSSIR SON ENTRETIEN ? »

Mais un peu plus de détails vous permettrait d’être encore mieux préparé(e), et plus serein(e), pour passer ces entretiens d’embauche. Gardez en tête que c’est un exercice auquel vous devez absolument vous préparer.

Dès lors que vous êtes en recherche, vous devez vous attendre à être contacté(e) par des recruteurs. Cet appel peut survenir à n’importe quel moment de la journée. Cette première prise de contact peut vous paraitre anodine, mais dès cet échange, le recruteur se fait une image de vous. Afin que celle-ci soit la plus professionnelle possible, mettez-vous dans de bonnes dispositions pour être concentré(e), et si tel n’est pas le cas, si vous êtes en plein footing ou en train de faire du shopping, ne décrochez pas. Vous rappellerez lorsque vous serez au calme ! Enfin, si vous avez été pris(e) de court, proposez à votre interlocuteur de revenir vers lui dans la journée.

Dans le jargon des recruteurs, cet appel se nomme la pré-qualification téléphonique, et si vous obtenez un rendez-vous à l’issue, c’est déjà une première victoire.

Le rendez-vous est pris. Afin de le préparer en amont, vous pouvez lire attentivement le post « COMMENT PREPARER SON ENTRETIEN ? »

Vous devez également penser à votre tenue pour le jour J. Petit zoom donc sur la présentation, qui vient compléter notre article « QUELLE TENUE POUR UN ENTRETIEN ? »

Pourquoi le choix de notre tenue est-il si important ? Parce que nous souhaitons tous donner une certaine image de nous-mêmes. Et il faut donc distinguer l’image projetée – celle que l’on a de soi -, de l’image souhaitée – celle que l’on aimerait donner -, de l’image reçue – celle qui est perçue par les autres.

A défaut d’un costume, messieurs, ou d’un tailleur, mesdames, dans lesquels vous ne seriez pas forcément très à l’aise, optez pour une veste, une chemise / un chemisier, et des chaussures de ville. Une présentation sobre et soignée s’impose, idéalement adaptée aux codes de l’entreprise.

Même si dans votre vie quotidienne vous les adorez, exit le style « jean / basket » (même noirs, même propres !), les couleurs trop « flashy », ou les accessoires trop voyants. Optez pour une coiffure soignée, et vous, mesdames, pour un maquillage discret. Si vous êtes tatoué(e) et/ou avez des piercings, sans renier votre personnalité, ce n’est souvent ni le lieu, ni le moment, de les « exposer ». Cela serait dommage de refermer aussi vite la porte d’une entreprise qui s’entrouvrait… et vous pourrez vous poser la question par la suite, une fois en poste et intégré(e), de la possibilité de les rendre plus visibles.

L’adage « On n’a jamais une seconde chance de faire une première bonne impression » se confirme très souvent en recrutement, alors ne négligez pas les détails !

C’est le jour J, vous avez planifié votre déplacement, ou la logistique de votre visio. Généralement, il est bon d’arriver (ou d’être prêt/ prête) une dizaine de minutes en amont. Et surtout, si vous étiez en retard, car cela peut arriver, commencez par vous excuser (à défaut de prévenir…. Ce qui sera toujours mieux !). Votre courtoisie sera remarquée positivement.

L’entretien débute, c’est le moment tant attendu ! Vous devez faire passer les bons messages, donner les bonnes informations : pour cela, soyez à l’écoute du recruteur, répondez à ses questions, mais ne soyez pas attentiste. Pensez à étayer vos réponses, donner des exemples concrets issus de vos expériences précédentes (stage en entreprise, job d’été, activité associative, sportive, ou autres…) illustrant votre personnalité, vos valeurs, vos engagements. Osez poser des questions, cela démontrera d’autant plus votre intérêt. Tout comme votre tenue, votre élocution doit être soignée et adaptée. Votre message doit être simple, clair, énoncé au bon moment. Faite preuve d’écoute active. Cela vous permettra d’alimenter la discussion et de faire de cet entretien, souvent formel, un échange un peu plus convivial. Attention néanmoins à ne pas sortir du sujet (votre temps est toujours minuté durant un entretien), ni à couper la parole, ou encore à tomber dans la familiarité, ni par une posture trop à l’aise, voire « avachie », ni pas votre vocabulaire. Bannissez de votre discours les mots comme « boite », « job », « ouais », … qui viendraient parasiter votre discours, et ne donneraient pas une image très professionnelle de vous. De manière générale, évitez toute familiarité en entretien, elle pourrait vous être fatale dans un processus de recrutement souvent très concurrentiel.

La fin de l’entretien approche, c’est le moment de réitérer votre motivation, en soulignant brièvement les aspects qui vous intéressent plus particulièrement dans le poste et la société. Le recruteur va souvent vous demander si vous avez des questions. Saisissez l’occasion d’un retour « à chaud » sur votre entretien, et surtout n’oubliez pas de le remercier, tout en lui demandant sous quel délai vous pouvez espérer une réponse.

De retour chez vous, vous pouvez envoyer un mail de remerciement – sans aucune faute d’orthographe ! Sinon, vous vous tireriez une balle dans le pied. Bien rédigée, cette petite attention est toujours bien perçue par les recruteurs. Et surtout, tant que vous ne tenez pas une offre concrète, poursuivez vos recherches !

Enfin, n’oubliez pas, en tant que jeune diplômé(e), votre personnalité est votre meilleur atout pour vous démarquer de vos concurrents aux parcours académiques similaires, donc laisser-la entrevoir aux recruteurs, tout en adoptant une attitude professionnelle.

 

Récemment diplômé(e) – ou presque, vous recherchez votre 1er poste en assistanat, office management ou RH ? Notre équipe se tient à votre écoute, prenez contact !

Fabienne Kirstetter

Author Fabienne Kirstetter

More posts by Fabienne Kirstetter

Laisser un commentaire